Vous êtes ici

Midi de la poésie : Danser au bord du monde

Rencontre
19 Novembre 2020

De 12h45 à 13h30

La science-fiction au féminin au travers des oeuvres de Ursula Le Guin et Octavia Butler
Avec Selma Alaoui, metteuse en scène

En découvrant aujourd’hui l’œuvre d’Ursula Le Guin qui mêle les thématiques du féminisme, de la responsabilité sociale, des cultures amérindiennes et de l’imaginaire, on est fasciné par l’intelligence, la densité et la modernité de sa pensée. Celle qu’on aurait pu définir comme une archéologue du futur, une chamane de l’anthropologie ou une sociologue des utopies aura mené sa carrière d’écrivaine telle une funambule sur un sentier étroit, incertain, au-dessus d’une mer d’histoires et de possibles. Mais une mer qui se révélera ô combien féconde, donnant naissance à un nombre impressionnant d’univers nouveaux qui furent aussi bien des ponts entre les tourments de l’histoire et les puissances de l’imagination que la symbiose de genres littéraires populaires comme la science-fiction et la fantasy avec les sciences humaines et sociales les plus pointues.

Octavia Butler est une autrice de science-fiction afro-américaine. Son écriture est pétrie de ses convictions antiracistes et antisexistes et traite de thèmes qui embrassent la diversité, comme la manipulation génétique, le croisement, le métissage, la symbiose, la mutation, le contact extraterrestre, le sexe non consensuel, la contamination et d’autres formes d’hybridité comme moyens de corriger les causes sociobiologiques de la violence hiérarchique. Ses histoires mettent en vedette des communautés mixtes fondées par des protagonistes afro- américain•e•s.

Selma Alaoui vit à Bruxelles. Après une formation à l'INSAS, elle travaille comme autrice, metteuse en scène et actrice. Elle a joué notamment sous la direction d'Anne-Cécile Vandalem, Armel Roussel, Dominique Pitoiset. Au cinéma, elle a tourné pour Vincent Lannoo ou encore les frères Dardenne. Son travail de mise en scène et d'écriture explore les thèmes de l’identité et de la vie en société de manière poétique et organique : Anticlimax de Werner Schwab (Prix de la Critique Belge - Meilleure Découverte 2007), I would prefer not to (Meilleure mise en scène 2011), l’amour, la guerre, Notes pour le futur. Depuis quelques années, son travail s'articule autour de la question des nouveaux récits et de la résistance. En 2016, elle a adapté le roman Apocalypse bébé de Virginie Despentes à la scène (nomination meilleur spectacle aux Prix de la critique). Elle prépare un spectacle pour octobre 2020 sur l'avenir et la fabulation, qui s'appellera Science-fictions. Elle est la fondatrice et co-directrice artistique de MARIEDL depuis 2007, compagnie en résidence artistique au Théâtre Varia (Bruxelles). Elle enseigne à l'INSAS. Elle est aussi artiste associée du Théâtre de Liège.

 

  • Lieu : Auditorium du Monceau
  • Prix : entrée au Musée
  • Réservation obligatoire
Chargement en cours...

 

En partenariat avec les Midis de la poésie et UCLouvain Culture

Articles liés